Des règlementations dédiées aux jeux d’argent en ligne en Suisse 

casino en ligne suisse légal

Avec la crise économique et financière qui perdure, les états européens cherchent tous les moyens possibles pour renflouer leurs caisses. Les uns majorent les taux d’imposition des secteurs porteurs tandis que d’autres les allègent afin d’attirer les investisseurs. Pour la Suisse, l’une des solutions envisageables pour faire rentrer de l’argent dans la caisse de l’État consiste à légaliser le fait de jouer au casino en ligne. Les propositions de loi dédiées à cet effet sont en cours.

Une brève historique des jeux d’argent en Suisse

casino en ligne suisse légal

Les jeux d’argent se légalise en Suisse avec l’apparition de casino en ligne suisse légal

Auparavant, les jeux d’argent étaient formellement interdits en Suisse. Après l’assouplissement des lois destinées à ce secteur en 1993, les casinos en dur sont apparus petit à petit dans les grandes agglomérations des cantons helvétiques. Les taxes collectées ont permis de financer de nombreux projets initiés par le pouvoir public.
Depuis l’apparition des casinos en ligne légaux en Suisse, les chiffres d’affaires des casinos terrestres suisses ont connu une baisse non négligeable. Ces derniers veulent bien opérer en ligne et travailler dans la légalité, mais les règlementations de l’État Fédéral interdisent encore l’exploitation des plateformes de jeux en ligne dans le territoire national. Les joueurs suisses, dont le nombre augmente de jour en jour, se voient obligés de visiter les casinos domiciliés dans les pays limitrophes auxquels ils ont accès pour faire des mises. Ces plateformes sont très sollicitées par les internautes issus de tous les horizons.
Pour assurer des sources durables aux finances publiques, les législateurs suisses sont en train de faire des réformes. Une proposition de loi destinée aux jeux d’argent en ligne est en cours.

Une législation attractive pour les casinos en ligne ?

Sur les 8.000.000 d’individus que compte la Suisse, les statisticiens estiment que le 1/5 joue régulièrement en ligne. Dans un rapport diffusé par la Fédération Suisse des Casinos, les mises annuelles engagées par les Helvètes se montent à des dizaines de millions d’euros. Le gouvernement fédéral Suisse cherche toutes les mesures possibles et envisageables permettant d’engranger cette somme colossale dans le panier national. Par la même occasion, il aura l’opportunité d’assouplir ces lois et d’aligner la législation locale à celles de ses consœurs européennes.
D’après cette nouvelle loi appelée « Gambling act », seuls les établissements terrestres suisses ayant pignon sur rue peuvent opérer en ligne. Cette alternative garantit les volets sécurité, crédibilité et fiabilité des sites. Elle permet aussi de protéger les mineurs contre les jeux d’argent et les accros de l’addiction. Grâce au « Gambling act », les tricheries et tout type d’infractions à la loi seront sous le contrôle de l’État.
Côté fiscalité, les joueurs en ligne auront tout à gagner. Les gains réalisés dans les casinos en ligne sont exonérés d’impôts. D’autres mesures d’accompagnement jouent en faveur des casinos nationaux. Attendez la promulgation qui est prévue pour fin aout de cette année pour voir tous les avantages du « Gambling act ». Toutefois, les Helvètes ont déjà fait un grand pas en faveur des joueurs et bien sûr, pour le bien de l’économie locale.

Un commentaire